World War Z

Voilà un film de fin du monde qui marche sur les traces de glorieux prédécesseurs, est-il seulement à la hauteur ?

Si vous souhaitez voir des films de survivants et de zombies, vous aimerez sans doute aussi :

  • 28 jours après
  • 28 semaines plus tard
  • Je suis une légende
  • La guerre des mondes
  • La route

World War Z emprunte de ci de-là quelques trucs à ces films, mais ne transforme malheureusement pas l'essai : la recette accouche d'un plat qui ne réussit pas à lever.

Jerry Lee Cooper a bien aimé :

  1. L'entrée dans le vif du sujet dès le début du film
  2. Les décors
  3. Les effets spéciaux
  4. Quelques scènes bien trouvées

Parmi les déceptions, voici les points regrettables :

  1. Beaucoup de copier/coller de références précédentes (cf. la liste "films de survivants")
  2. Un scénario aussi plat qu'un encéphalogramme de zombie
  3. De grosses incohérences sur les capacités humaines à survivre à certaines situations
  4. Un traitement de l'humain très grossier : les personnages sont sans profondeur

Le côté "voyage autour du monde" du héros n'est pas sans évoquer certains jeux vidéo, je pense aux jeux de combats de maître Séga où les tournois voient s'affronter les protagonistes partout sur le globe.

Ce qui sauve le film du qualificatif de "navet" est la tournure que prend le scénario vers la fin de l'histoire. Même si c'est prévisible (on ne se demande pas longtemps pourquoi le scientifique fait part de ses remarques sur mère nature dans l'avion de transport de troupes), j'avoue que le virus responsable de la zombification est très fort, puisqu'il est capable de reconnaître des individus non contaminés présentant un quelconque danger. Où plutôt non, enfin il reconnaît ce danger de curieuse façon, puisqu'il ne le voit pas (mais l'évite quand même). Donc, le virus sait reconnaître les maladies mortelles pour lui, simplement au travers de l'observation d'individus malades (et qui ne le savent parfois pas eux-même).

Cela donne un sacré pitch pour une éventuelle séquelle : World War Z II ? Dans laquelle un zombie est gardé en vie afin de dépister les maladies. Plus besoin de prise de sang et d'examen complexes et coûteux : vous passez devant le contaminé : s'il vous voit, vous n'êtes pas malade ou ne souffrez que d'un mal non mortel; s'il ne vous voit pas vous avez des soucis à vous faire...