être ou ne pas être

Ce n'est pas ce qui compte. Au delà de l'émotion spontanée, au delà du rassemblement qui fait oublier les tracas, la réaction #jesuischarlie ne doit pas être un catalyseur facile qui sera vite oublié demain.

Alors que le consensus est de porter les victimes de l'attentat parisien en héros, d'autres font le choix de se démarquer en prônant qu'ils ne sont pas charlie pour diverses raisons.

Etre Charlie ou ne pas être Charlie Hebdo c'est montrer qu'on est présent.

Non Apple, tu n'es pas Charlie http://www.hteumeuleu.fr/non-apple-tu-n-es-pas-charlie/

Je ne suis pas Charlie http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/01/je-ne-suis-pas-charlie.html

Je suis Charlie : http://www.framablog.org/index.php/post/2015/01/08/JE-SUIS-CHARLIE

Mark Zuckerberg est-il Charlie ? https://www.facebook.com/zuck/posts/10101844454210771

Etc

Au delà des témoignages, des bons mots en réponse aux maux et des croquis de soutien qui inondent le web; au delà des tentatives de récupération, de faire du profit et d'auto-promotion inévitables, peut-être est-il temps de se remettre au travail et de penser ensemble à l'élaboration du prochain hashtag / mot-dièse : #plusjamaisça